Centre de chirurgie orthopédique et de chirurgie de la main
Dr Michel Christofilis, Dr Guillaume Robert, Dr Hadrien Giorgi, Dr Emilie Roustand

Prothèse Totale de la HANCHE par VOIE ANTERIEURE

Bienvenue sur notre site d'information pour le patient. Vous y trouverez des informations utiles concernant le remplacement de la hanche, les caractéristiques principales de notre technique chirurgicale mini-invasive.

La hanche et la coxarthrose (arthrose de la hanche)

Anatomie de l'articulation de hanche saine

L’articulation de la hanche est formée d'une tête sphérique du côté du fémur et d'une cavité cotyloïdienne du côté du bassin. Elle forme la connexion principale entre les os du membre inférieur et le squelette du tronc et du bassin.

La surface de la tête fémorale et de la cavité cotyloïdienne, où les os viennent en contact entre-eux, est recouverte par un tissu lisse appelé cartilage articulaire. Le cartilage, lubrifié par une substance visqueuse appelée liquide synovial, empêche les os de frotter directement les uns contre les autres et de s’user.

L’arthrose de la hanche (Coxarthrose)

La cause principale de la maladie de l’articulation de la hanche est l’usure du cartilage articulaire: la coxarthrose. L’usure est ressentie comme douleur, au début seulement lors des phases de charge de l’articulation, puis de plus en plus fréquemment et finalement même au repos.

La progression de la douleur est un processus lent, de durée très variable parfois sur des années, parfois en quelques mois et peut entrainer une raideur complète de l'articulation.

La pose d'une prothèse de hanche est un traitement courant pour la

coxarthrose avancée. Cette solution permet d'éliminer fortement la douleur et

améliore la fonction de l’articulation.

 

Pourquoi une prothèse totale de hanche?

Avec pratiquement 70 ans d’histoire, la chirurgie de remplacement prothétique de la hanche est devenue une procédure très fréquente et sûre dans le traitement de l’arthrose à un stade avancée.

Les avantages principaux d’un remplacement total de la hanche sont:

  1. Réduction de la douleur de la hanche: la douleur va rapidement et fortement diminuer, dans la plupart de cas.
  2. Retour à la mobilité: avec peu d’effort, votre hanche retrouvera pratiquement sa mobilité initiale.
  3. Amélioration de la qualité de vie: vos activités journalières et votre vie sociale ne seront plus limités par la douleur et la raideur de votre hanche usée.

 

 La Voie d’Abord Antérieure et les voies d’abord “conventionnelles”

QU'EST-CE UNE CHIRURGIE MINI-INVASIVE?

Le chirurgien peut accéder à l’articulation de la hanche par différentes voies d’abord, soit par une procédure «conventionnelle», soit par procédure dite mini-invasive.
Une vraie procédure mini-invasive est caractérisée par la préservation des muscles et tendons rencontrés lors de l’approche sur l'articulation et par une incision cutanée réduite.

La technique par Voie Antérieure est une vraie chirurgie mini-invasive. D'autres approches, qualifiées de mini-invasives (voie postérieure, latérale ou double incision) réduisent la taille de l’incision cutanée mais sont associées à des endommagements des muscles, et/ou des tendons ou/et des nerfs, semblables à ceux des voies d’abord «conventionnelles».

LA VOIE ANTERIEURE NE COUPE PAS DE MUSCLES ET RESPECTE LES NERFS.

En fait l'approche antérieure est la seule technique qui suit un espace intermusculaire et inter-nerveux, réduisant ainsi les risques de lésion des muscles, des tendons, des vaisseaux et des nerfs. Des éventuels gestes de libération musculaire seront toujours réduits au minimum et moins importants qu’avec les autres voies d'abord.

Pour cette raison, la voie d’abord Antérieure est l’approche idéale pour une chirurgie Atraumatique fondamentale pour une récupération rapide du patient: la voie Antérieure va améliorer votre qualité de vie et accélérer votre récupération après votre intervention.

Avec cette technique l’incidence des complications est réduite en comparaison

avec les techniques conventionnelles.

 

Pourquoi un remplacement de la hanche

par VOIE ANTERIEURE

Cette technique est donc la moins traumatisante car elle ne COUPE PAS DE MUSCLES lors de l'approche sur la capsule articulaire, ce qui facilite une récupération rapide.

Cette Technique peut vous procurer les avantages suivants:

  1. Diminution de la douleur post-opératoire: en comparaison avec les techniques chirurgicales « conventionnelles », l’approche antérieure peut réduire les douleurs post-opératoires puisqu'aucun muscle n’est sectionné.
  2. Récuperation rapide: La rééducation peut généralement commencer le jour même ou le lendemain de votre opération en accord avec votre médecin qui le décidera en fonction de votre état en post-opératoire. Se lever et marcher avec des cannes peut commencer immédiatement si votre médecin vous y autorise.
  3. Séjour hospitalier écourté: géneralement, cette technique permet de réduire significativement la durée du séjour hospitalier. Votre chirurgien peut tout de même vous conseiller un séjour plus long en fonction de votre état post-opératoire.
  4. Taille de la cicatrice réduite: la taille de l’incision cutanée et donc de la cicatrice est souvent plus petite courte que celle pour d'une technique «conventionnelle».
  5. Retour précoce à une vie normale: Grâce à cette technique le retour aux activités journalières est plus rapide
  6. Diminution des saignements: La préservation des muscles et des vaisseaux peut réduire la perte sanguine. Les transfusions sont rares et l’incidence de caillots sanguins dans les jambes (thrombose veineuse profonde) est potentiellement réduite.
  7. Réduction significative du risque de luxation (la luxation est la séparation de la tête fémorale du cotyle): Grâce à cette technique la préservation des muscles améliore fortement la stabilité de la hanche. Le risque de luxation est minime et les limitations de mouvements postopératoires, généralement prescrits avec les autres techniques, ne sont pas nécessaires. De plus, le risque de luxation est réduit car la chirurgie avec la voie d'abord antérieure s'effectue vers l'avant de votre cuisse. Elle n'endommage pas ainsi les stuctures postérieures de votre hanche - dommages auxquels sont généralement liées les luxations.
  8. Prévention de la boiterie: la technique par voie Antérieure protège les muscles, les vaisseaux sanguins et les nerfs ce qui réduit les risques de boiterie.

 

 

Vous pouvez conduire si vous êtes capable d’entrer et de sortir de votre

voiture sans la nécessité de prendre des antidouleurs et si vous avez un bon

contrôle de votre jambe. Selon votre condition générale, vous pourriez

retourner à conduire dans 8-10 jours, avec l'autorisation préalable de votre

médecin.

Préparation pour votre opération

Avant votre intervention chirurgicale, votre médecin vous prescrira un bilan médical complet afin de juger de votre état général et de vérifier qu’il n’y a aucun risque particulier pour votre opération.

Tests Afin de planifier votre intervention , vous devrez effectuer des analyses de sang et d’urine. Un examen cardiaque sera également demandé.

Contrôlez-vous

  1. Contrôlez votre peau: Si votre hanche ou votre jambe présentent une infection ou une irritation de la peau, contactez votre chirurgien orthopédiste avant l’opération: il/elle vous dira comment préparer au mieux votre peau pour l’opération.
  2. Contrôlez vos dents: La fréquence d’une infection après l’opération de hanche est très faible, mais elle peut survenir si une bactérie circule dans votre sang. Vous devez effectuer un contrôle dentaire avant l’opération de votre hanche: pensez à contacter votre dentiste pour planifier cette visite.

Médicaments Votre chirurgien orthopédiste vous informera sur les médicaments que vous devrez prendre ou stopper avant l’opération: donnez lui une liste complète des médicaments que vous prenez, y inclus les doses et la durée du traitement.

Equipement spécial Un équipement spécial, tel que les déambulateurs ou les cannes peut être nécessaire: vous pouvez les louer ou acheter dans des magasins spécialisés.

A l’hôpital

PRENEZ AVEC VOUS:

  1. Une liste complète de vos médicaments en précisant les doses et la durées, vos radiographies
  2. Tous les documents pour l’admission à l’hôpital (papier d'identité, carte d’assurance maladie et auters documents relatifs à votre couverture complémentaier de santé).
  3. Tout équipement demandé par votre médecin (supports de marche, cannes, etc.).

LE JOUR DE L'OPERATION

La durée de l’opération varie entre 1 et 2 heures. Elle sera précédée par une préparation préopératoire et suivie par une surveillance en salle de réveil. Le temps d'absence de la chambre peut être largement supérieur au temps d'intervention sans que cela ne préjuge de la moindre complication - ce temps est requis pour votre préparation avant l'intervention et l'administration des anesthésiants. L’important est d’éliminer la douleur. N’hésitez pas à appeler, même au milieu de la nuit, pour obtenir un antidouleur. Un contrôle régulier sera fait par les infirmières.

APRES L'INTERVENTION

Le personnel spécialisé prendra soin de vous dès le premier jour après l’opération, en définissant le programme de rééducation approprié à votre état. Il vous suivra tout au long de votre récupération.
La rééducation peut commencer le jour même de l'opération. Vous purrez reprendre la marche, le lendemain avec des cannes, en ayant obtenu l'accord préable de votre médecin.

Prenez soin de votre nouvelle hanche

LES SOINS A LONG TERME POUR VOTRE HANCHE

Veuillez suivre précisément les instructions de votre chirurgien orthopédique afin de minimiser les complications potentielles qui peuvent retarderr votre récupération et la durée de vie de votre implant.

Ne pas oublier:

  1. Mener une vie saine et active.
  2. En cas de fièvre, inflammation de la gorge, pulmonaire ou similaire, informez votre médecin que vous avez une prothèse de la hanche.
  3. Surveillez votre santé grâce des contrôles médicaux de routine.

Dans tous les cas, si vous avez un doute quelconque à propos de votre hanche, n’hésitez pas à contacter votre médecin et, finalement...

Profitez de votre nouvelle hanche!

Accueil | L’équipe médicale | La clinique | Chirurgie orthopédique | Votre prise en charge | ACTUALITES | Contact | Pathologies du membre supérieur | Pathologies du membre inférieur | Pathologies de la Colonne Vertébrale (Rachis) | Plan du site | Mentions légales | Liens utiles