Centre de chirurgie orthopédique et de chirurgie de la main
Dr Michel Christofilis, Dr Guillaume Robert, Dr Hadrien Giorgi, Dr Emilie Roustand

Canal Lombaire Etroit

Définition:

La sténose lombaire (ou canal lomabire étroit) est une affection très fréquente. Il s'agit d'un rétrecissement global du canal rachidien. Ce rétrécissement (sténose) peut être présent dès l'adolescence (on parle de sténose lombaire constitutionnelle), ou arriver plus tardivement dans la vie. On parle alors de sténose lombaire dégénérative. Les deux formes sont parfois associées.

Contrairement à la hernie discale qui est une affection aigue, d'apparition brutale, la sténose lombaire apparait progressivement. Toutefois, les douleurs peuvent survenir brutalement du fait d'une composante inflammatoire.

 

 

 

 

Symptômes:

Les manifestations de la sténose lombaire vont comporter :

  • Des douleurs lombaires en rapport avec l'arthrose des articulations intervertébrales et du disque.
  • Des douleurs radiculaires : Il s'agit de douleurs de sciatique ou de cruralgie,dans une jambe (parfois dans les deux). Ces douleurs sont parfois au premier plan. Les douleurs provoquées par une sténose lombaire ressemblent beaucoup à celles en rapport avec une hernie discale.
  • Des signes de souffrance neurologique présents au repos. Il s'agit de fourmillements dans les jambes (dysesthésies) ou une perte de force plus ou moins importante dans un ou deux groupes musculaires (déficit moteur).
  • Une claudication neurogène : Il s'agit d'une faiblesse des deux membres inférieurs, apparaissant essentiellement à l'effort, limitant les capacités de marche. Chez certains patients, le périmètre de marche est très réduit, de l'ordre de quelques mêtres. Cette claudication neurogène, avec apparition d'un déficit moteur ou sensitif à l'effort, est tout à fait caractéristique de la sténose lombaire.

 

Histoire naturelle, évolution et traitement:

Contrairement à la hernie discale qui peut se résorber avec le temps, il n'y a pas de "guérison" possible pour la sténose lombaire. Toutefois, de nombreuses personnes ont une sténose lombaire importante sur leurs examens (Scanner, IRM), mais sont assez peu génés, et arrivent à "tenir" avec des médicaments antalgiques, parfois une ou deux infiltrations, et de la rééducation.

L'intervention chirurgicale est rarement urgente. En effet, les formes paralysantes sont rares et sont le plus souvent précédées d'une phase de claudication. Durant cette phase, la perte de force apparait uniquement à l'effort, et récupère au repos.

La chirurgie s'envisage  après l'échec d'un traitement médical bien conduit associant un traitement antalgique adapté, une ou plusieurs infiltration(s) épidurale(s) et de la kinésithérapie.

 

Traitement chirurgical:

En règle générale, il s'agit d'une chirurgie par voie d'abord postérieure, consistant à décomprimer globalement les nerfs à destinée des deux jambes : il s'agit d'un recalibrage lombaire sans arthrodèse.

L’indication chirurgicale est portée par le chirurgien, et nécessite un consentement éclairé du patient. Le chirurgien doit expliquer les causes des douleurs au patient, l’évolution possible en l’absence de traitement, le traitement nécessaire, avec ses contraintes et risques propres. L’intervention se déroule sous anesthésie générale. Une consultation avec le médecin anesthésiste est donc obligatoire avant toute intervention.

Accueil | L’équipe médicale | La clinique | Chirurgie orthopédique | Votre prise en charge | ACTUALITES | Contact | Pathologies du membre supérieur | Pathologies du membre inférieur | Pathologies de la Colonne Vertébrale (Rachis) | Plan du site | Mentions légales | Liens utiles